Navigation – Plan du site
La comédie d'Aristophane et son public

Illusion théâtrale et éducation politique dans les Acharniens

Public averti ou public de dupes ?
Anne de Cremoux

Résumés

L’auteur cherche à montrer que les passages dans lesquels le poète des Acharniens semble rompre l’illusion et conférer un statut privilégié au public en lui donnant des informations sur la fiction, sont en fait ambigus : le public de la comédie est en réalité, même et surtout à ces moments-là, traité par le poète comme un public crédule. Dès lors, c’est la mission politique que s’arroge la comédie, en prétendant éduquer les citoyens et les rendre lucides, qui est en question.

Haut de page

Texte intégral

1Cet article est disponible en texte intégral en format PDF.

Haut de page

Document annexe

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne de Cremoux, « Illusion théâtrale et éducation politique dans les Acharniens », Methodos [En ligne], 7 | 2007, mis en ligne le 05 juillet 2007, consulté le 26 mai 2017. URL : http://methodos.revues.org/622 ; DOI : 10.4000/methodos.622

Haut de page

Auteur

Anne de Cremoux

Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand 2, Centre de Recherches sur les Civilisations Antiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Methodos sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo UMR Savoirs, Textes, Langage
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo Université de Lille
  • Revues.org