Navigation – Plan du site
Travaux

Thèses de doctorat soutenues en 2016

Texte intégral

Yaqdhan Alassaf, Intégration des TIC dans l’enseignement/apprentissage du Français langue étrangère en Irak : enjeux institutionnels, organisationnels et pédagogiques pour un cahier des charges opérationnel

1Thèse soutenue le 1er décembre 2016, à l’Université Lille 3

Composition du jury

Sophie Babault, Maître de conférence HDR à l’Université Lille 3

Sophie Bailly, Professeure à l’Université de Lorraine

Jean-Claude Bertin, Professeur émérite à l’Université du Havre

Annick Rivens Mompean, Professeure à l’Université Lille 3, directrice de thèse

Résumé

2L’enseignement/apprentissage du FLE a été influencé par les TIC au cours des dernières années et nous constatons que les évolutions récentes sont difficilement observées en Irak, où les pratiques pédagogiques, en particulier avec les TIC, sont marquées par des contraintes spécifiques. Les équipements informatiques réduits et les pratiques intégrant le multimédia peu développées ne suscitent pas de pratiques innovantes telles que celles qui sont constatées au niveau mondial. Par ailleurs, le système éducatif et les méthodes utilisées en Irak pourraient aussi bénéficier de réformes permettant de faire évoluer les pratiques. Ainsi, cette recherche s’intéresse au changement de pratiques dans l’enseignement/apprentissage du FLE et à l’intégration des TIC comme un moteur pour celui-ci. Une recherche-action a été effectuée au sein de l’université de Mossoul afin de mesurer les pratiques et les représentations auprès de différentes catégories d’usagers. Des entretiens et des questionnaires ont ainsi permis de recueillir un certain nombre de données qui ont été analysées et vérifiées statistiquement. Ce travail a pour vocation de mettre l'accent sur l'utilité d'un dispositif innovant dans l’enseignement/apprentissage du FLE. Pour être en phase avec ce développement, et assurer, dans le contexte irakien, le recours aux plateformes envisagées, le dispositif se doit d'appréhender « le processus d'appropriation sociale » et tenir compte de trois niveaux d'intervention, macro, méso et micro, pour initier le changement. Grâce aux résultats obtenus au cours de la phase d’expérimentation, l’intégration de pratiques innovantes par le biais des TIC pourra sans doute devenir opérationnelle.

Mots clés

3apprentissage, enseignement, FLE, multimédia, plateforme, recherche-action, TIC

Abstract

4Integration of ICT in the teaching/learning of the French as a Foreign Language in Iraq: institutional, organizational and educational issues.

5The teaching/learning of French as a Foreign Language (FLE) has been influenced by ICT in recent years. We note that the latest evolutions have not been observed in Iraq where pedagogical practice, in particular with the help of Information and Communication Technologies (ICT), is marked by specific constraints. IT equipment is not sufficient and computer aided practice do not quite meet innovation and global digital development. Reform of the educational system and the methods used in Iraq could also permit an evolution of practice. Thus, this research focuses on the changing practices of the teaching/learning of FLE that could result from the integration of ICT. An action research has been conducted at the University of Mosul in order to measure the level of practice and the representation of different kinds of users. Interviews and questionnaires have permitted to gather a certain amount of data that have been analyzed and verified statistically. This work aims to emphasize the usefulness of an innovative environment for the teaching/learning of FLE. To be in phase with this development, and jointly ensure, in the context of Iraq, the use of platforms, the environment had to consider "the social appropriation process" and consider three levels of intervention, macro, meso and micro to initiate change. Thanks to the results obtained during the experimental phase, the development of innovation through the integration of ICT for education is likely to become operational.

Keywords

6learning, teaching, FLE, multimedia, platform, action research, ICT

Marc Capliez, Acquisition and learning of English phonology by French speakers – On the roles of segments and suprasegments

7Thèse soutenue le 13 septembre 2016, à l’Université Lille 3

Composition du jury

Tracey Derwing, Professeur Emérite, Université de l'Alberta, Canada

Mark Gray, Maître de Conférences, Université Paris-Est

Nadine Herry-Bénit, Maître de Conférences HDR, Université Paris 8

Philippe Hiligsmann, Professeur, Université Catholique de Louvain

Maarten Lemmens, Professeur Université Lille 3, directeur de thèse

Résumé

8De plus en plus de chercheurs s'accordent à dire que la prosodie a un rôle crucial dans la communication, la compréhensibilité du discours et la détection d'un accent étranger. L'apprentissage et l'enseignement de l'anglais langue étrangère bénéficieraient ainsi à mettre au premier plan les traits suprasegmentaux, ou prosodiques (accent, rythme et intonation), plutôt que les traits segmentaux (consonnes et voyelles) comme le font beaucoup d'enseignants, d'autant que les erreurs prosodiques ont souvent un effet plus néfaste que les erreurs segmentales.

9Cette thèse de doctorat part de l'hypothèse que les francophones apprenant l'anglais pourraient davantage améliorer leurs capacités à l'oral (production et perception) si on leur enseignait avant tout les caractéristiques prosodiques de la langue cible, plutôt que de mettre en avant les segments. Notre étude expérimentale compare ainsi l'impact d'une approche « prosodique » avec l'impact d'une approche « segmentale » sur des apprenants français non-débutants. Bien que les deux méthodes d'enseignement aient permis aux participants de s'améliorer en production et perception L2, en comparaison avec un groupe de contrôle n'ayant pas reçu de cours, aucune des deux méthodes ne leur a permis d'améliorer leurs capacités à l'oral davantage que l'autre, ce qui montre l'importance tout aussi forte d'inclure les aspects segmentaux que suprasegmentaux dans l'enseignement de l'anglais langue étrangère.

Mots clés

10acquisition, anglais langue étrangère, enseignement, francophones, prosodie, segments

Abstract

11Researchers increasingly highlight the crucial role of prosody in communication, speech comprehensibility, and the detection of a foreign accent. Thus, the learning and teaching of English as a foreign language would benefit from prioritising the suprasegmental, or prosodic, features (i.e., stress, rhythm, and intonation), rather than the segmental features (i.e., consonants and vowels) as many teachers tend to do, all the more so as prosodic errors often have a more detrimental effect than segmental errors.

12The present doctoral thesis starts from the hypothesis that French-speaking learners of English could improve their oral skills (production and perception) more if they were primarily taught the prosodic characteristics of the target language, rather than putting the segments in the foreground. Our experimental study compares the impact of a “prosody-based” teaching approach with that of a “segment-based” approach on non-beginner French learners of English. Although the two teaching methods enabled the participants to improve their L2 production and perception skills, compared with a non-treated control group, neither of the two methods enabled them to improve their oral skills more than the other, suggesting that it is important to include segmental and suprasegmental aspects alike in the teaching of English as a foreign language.

Keywords

13acquisition, English as a foreign language, French speakers, prosody, segments, teaching

Pierre Cardascia, La dialogique des matrices : Interaction et analyses des processus dynamiques sans histoire

14Thèse soutenue le 9 décembre 2016, à l’Université Lille 3

Composition du jury

Nicolas Clerbout, Universidad de Valparaiso -Chile

Andre Hirschowitz,Professeur à l’Université de Nice, co-directeur

Shahid Rahman, Professeur à l’Université Lille 3, directeur de thèse

Holger Schmid, Maître de conférences HDR à l’Université Lille 3

Tero Tulenheimo, Maître de conférences HDR à l’Université Lille 3

Gertrudis van de Vijver, Professeur à l’Université de Ghent

Jean-Jacques Szczeciniarz, Professeur à l’Université Paris 7

Résumé

15La logique dialogique ordinaire propose un traitement de la mémoire sous la forme d'un historique des dialogues. Rechercher une référence (la justification) dans cet historique est un processus ambiguë en cas de répétition, ce qui peut rendre complexes ou impossibles les questions de composition de dialogue. Ainsi, deux recherches de justification peuvent se superposer en une double justification problématique. De plus, ce traitement de la mémoire coûte techniquement beaucoup de ressources.Nous proposons un formalisme de la dialogique qui résout ces problèmes : double-justification, composition, économie de mémoire. Pour ce faire, nous internaliserons des règles analysées comme "spéciales", reconfigurant en grande partie le formalisme et à sa suite les notions philosophiques voire métaphysiques mises en jeu dans ce système logique et dans ses interprétations.

Mots clés

16logique dialogique, matrices, mémoire, interaction, stratégie

Abstract

17Dialogic Logic incarnates  the memory of game by means of a device that keeps track of history of the dialogue. Searching for a reference (justification) in this history is an ambiguous process in case of repetition, which can make issues about compositon of plays difficult or even impossible  Thus, two forms of justification can be superimposed and requie a dual problematic justification. Moreover, this processing of memory costs technically a lot of resources. We propose a formalism of the dialogical framework  that solves these problems: double-justification, composition, memory saving. To do this, we will internalize rules analyzed as "special", reconfiguring largely the formalism and following it the philosophical and even metaphysical notions involved in this logical system and its interpretations.

Keywords

18Dialogic Logic, memory, interaction, strategy

Gautier Dassoneville, De la magie au magique. Conscience, réalité-humaine et être dans-le-monde chez Sartre (1927-1948)

19Thèse soutenue le 10 février 2016, à l’Université Lille 3

Composition du jury

Président : Daniel Giovannangeli, Professeur à l’ULg

Secrétaire : Florence Caeymaex, MR F.R.S-FNRS, ULg

Promoteurs de la thèse : Grégory Cormann, Chef de travaux à l’ULg et Philippe Sabot, Professeur à l’Université Lille 3

Membres du Jury : Frédéric Keck, CNRS-Laboratoire d’anthropologie sociale, Musée du Quai Branly, Paris

Vincent de Coorebyter, Professeur à l’ULB.

Résumé

20Notre recherche interroge la philosophie existentielle du premier Sartre en la replaçant dans le paysage de la philosophie française post-comtienne du début du XXe siècle et en restituant un moment anthropologique où le problème de la magie traverse les sciences psychologiques et sociales. En suivant les différentes voies du transfert de conceptualité par lesquelles la notion de magie devient chez Sartre le magique, nous étudions trois pôles de l'ontologie phénoménologique sartrienne, à savoir la conscience intentionnelle, la réalité-humaine et l'être-dans-le-monde. Notre hypothèse est que, selon des modalités allant de la thématisation à l'effacement, le magique joue un rôle déterminant dans l'élaboration de l'existentialisme dont nous retraçons la genèse à partir des premiers travaux philosophiques et écrits littéraires de 1927.

21Face à l'héritage d'une anthropologie positiviste à la méthodologie analytique, Sartre privilégie une approche synthétique et conçoit la conscience dans ses dimensions affective et irrationnelle. Les figures de la pensée magique sont alors mobilisées pour penser l'ouverture au monde de la conscience ainsi que ses rapports à soi et aux autres dans les termes d'une spontanéité irréfléchie et absolue. Nous faisons ensuite retour sur l'anthropologie sartrienne telle qu'elle conçoit la réalité-humaine à partir de ses attitudes et de ses conduites, et notamment à travers la manière dont elle affronte sa propre liberté, fondamentalement et irrémédiablement exposée à la contradiction. Nous avançons enfin que cette structure de la réalité-humaine comme projet existentiel conduit Sartre à repenser l'être-dans-le-monde à partir de ce que nous appelons la dépossession originaire par laquelle l'ontologie est finalement toujours ramenée au magique comme à une catégorie essentielle.

Mots clés

22Sartre, magie, conscience, phénoménologie, anthropologie, psychologie, psychanalyse, existence, participation, mauvaise foi, imagination, affectivité, irrationalité

Abstract

23From magic to the magical. Consciousness, human reality and being-in-the-world in Sartre (1927-1948)

24This research deals with Sartre's early existential philosophy by resituating it in the field of French post-Comtian philosophy in the early twentieth century and by re-establishing an anthropological moment in which the issue of magic is explored in the psychological and social sciences. Following the various paths of the conceptual exchange through which the notion of magic becomes that the magical in Sartre's view, we study three poles of sartrian phenomenological ontology : intentional consciousness, human reality and being-in-the-world. The hypothesis advanced by this thesis is that the magical, according to different modes ranging from topicalization through obliteration, plays a determining role in the elaboration of existentialism whose genesis is traced here from Sartre's very first writings in 1927.

25Faced with the legacy of a positivist anthropology in terms of an analytical methodology, Sartre privileges a synthetic approach and conceives consciousness in its affective and irrational aspects. Images of magical thought are called upon for rethinking openness to the world of consciousness and its relationship to itself and to Others. Returning to Sartrian anthropology, we question how consciousness can be grasped as an irreflexive and absolute spontaneity and how human reality is interpreted through its attitudes and behaviours; in particular through the way it faces its own freedom which is fundamentally and irremediably exposed to contradiction. This structure of human reality as existential project leads Sartre to reconsider being-in-the-world as based in originary dispossession through which ontology is brought back to the magical.

Keywords

26Sartre, magic, consciousness, anthropology, psychology, phenomenology, existence, participation, bad faith, imagination, affectivity, irrationality, psycho-analysis, surrealism

Edwige Dugas, Non-dans le paradigme des préfixes de négation en français : étude synchronique et diachronique

27Thèse soutenue le 2 décembre 2016, à l’Université Lille 3

Composition du jury

Dany Amiot, Professeure à l’Université Lille 3, directrice de thèse

Georgette Dal, Professeure à l’Université Lille 3

Walter de Mulder, Professeur à l’Université d’Antwerpen

Martin Hilpert, Professeur à l’Université de Neuchâtel

Fabio Montermini, Professeur à l’Université de Toulouse

Jacqueline Visconti , Professeur à l’Université de. Genoa

Résumé

28Cette thèse porte sur les constructions nominales et adjectivales en non- ([non-N] et [non-Adj]) en français d’un point de vue synchronique et diachronique dans le cadre de la grammaire de constructions. À partir d’un corpus constitué d’occurrences de [non-N] et de [non-Adj] issues de la base de données Frantext, de la Base de Français Médiéval, de dictionnaires, de la presse écrite et de la Toile, je montre que le patron [non-N] est une construction morphologique dans laquelle non- est un préfixe, tandis que le patron [non-Adj] est une construction syntaxique où non- est un adverbe. Les [non-N] peuvent prendre trois interprétations (que j’appelle ontologique, complémentaire et contraire) selon le type de nom base et les informations pragmatiques fournies par le contexte. Les [non-Adj] sont comparés aux [in-Adj], avec lesquels ils partagent un sémantisme négatif mais dont ils se différencient sur plusieurs points (préférence pour les bases apparentées à des verbes, absence d’intégrité lexicale, expression de la négation contradictoire ou contraire). Je montre que les [non-N] et les [non-Adj] ont en commun des propriétés formelles et sémantiques et je propose de représenter ces constructions comme l’instanciation d’une construction plus générale qui maintient la distinction entre morphologie et syntaxe tout en tenant compte de la proximité entre ces deux constructions. Enfin, je montre que les [non-N] et les [non-Adj] ont émergé à la fin du moyen français à partir d’emplois syntaxiques de non, à la
faveur de changements opérés dans le système de la négation verbale du français.

Mots clés

29morphologie, grammaire de constructions, négation, diachronie, syntaxe

Abstract

30This dissertation deals with nominal and adjectival constructions in non- ([non-N] and [non-Adj]) in French from a synchronic and diachronic perspective within the framework of construction grammar. On the basis of a corpus of [non-N] and [non-Adj] drawn from the Frantext database, the Base de Français Médiéval, dictionaries, the written press and the internet, I show that the [non-N] pattern is a morphological construction in which non- is a prefix, whereas the [non-Adj] is a syntactic construction in which non- is an adverb. [Non-N] can have three different interpretations (which I call ontological, complementary and contrary), depending on the base noun and pragmatic information provided in the contex. [Non-Adj] are compared to [in-Adj], with which they share a negative meaning but from which they differ in several respects (preference for bases related to verbs, no lexical integrity, expression of contradictory or contrary negation). I show that [non-N] and [non-Adj] have common formal and semantic properties and I propose an analysis whereby they are represented as instantiations of a more general construction. This analysis maintains the distinction between morphology and syntax and at the same time takes into account the similarities between the two constructions. Finally, I show that [non-N] and [non-Adj] have emerged from syntactic uses of non at the end of the Middle French period as a result of changes in the system of verbal negation in French.

Keywords

31morphology, construction grammar, negation, diachrony, syntax

Christel Grimaud, Logical modelling of reasoning and learning: a bio-inspired approach

32Thèse soutenue le 31 mars 2016, à l’Université Lille 3

Composition du jury

Shahid Rahman, Professeur à l’Université Lille 3, directeur de thèse

Joke Meheus, Professeure à l’Université de Gand

Andreas Herzig, Professeur à l’Université de Toulouse 3

John Symons, Professeur à l’Université du Kansas

Tero Tulenheimo, Maître de conférences HDR à l’Université Lille 3

Résumé

33Dans ce mémoire on s’inspire des sciences cognitives pour aborder la ques- tion de la modélisation logique du raisonnement et de l’apprentissage. Notre principale conviction est qu’il faudrait, pour traiter ce problème, prendre mod- èle sur la manière dont les agents naturels (c’est à dire les humains et les an- imaux) procèdent lorsqu’ils raisonnent ou apprennent. Considérant que le rais- onnement fait appel à un grand nombre de facultés cognitives distinctes, et qu’il ne serait donc pas raisonnable d’espérer modéliser d’un seul coup l’ensemble du raisonnement humain, on se concentre ici sur un type d’inférences très simples dont on soutient qu’elles constituent le coeur du raisonnement chez tous les animaux à cerveau. On identifie un processus sous-jacent plausible pour ces inférences, d’abord au niveau mental de description, puis au niveau neuronal, et on développe une famille de modèles logiques permettant de le simuler. On s’attache ensuite à produire un ensemble de règles d’inférence caractérisant les relations d’inférence induites par ces modèles. Ces règles ré- sultent du processus suggéré, et doivent donc être vues comme des règles qui, d’après le modèle, émergent fonctionnement des cerveaux. Enfin, on analyse les processus d’apprentissage attachés aux inférences considérées, et on montre comment le formalisme proposé permet de les modéliser. Pour conclure on évoque brièvement les possibles développements futurs du modèle, et notam- ment on donne quelques indications quant à la manière dont la modélisation d’un certain nombre de facultés additionnelles pourrait être envisagée.

Mots clés

34modélisation logique, logique non-monotone, raisonnement, apprentissage, sciences cognitives

Abstract

35In this dissertation, we take inspiration in cognitive sciences to address the issue of the logical modelling of reasoning and learning. Our main thrust is that to address these issues one should take inspiration in the way natural agents (i.e., humans and animals) actually proceed when they draw inferences and learn. Considering that reasoning incorporates a wide range of cognitive abilities, and that it would thus be unreasonable to hope to model the whole of human’s reasoning all at once, we focus here on a very basic kind of inferences that, we argue, can be considered as the primary core of reasoning in all brained animals. We identify a plausible underlying process for these inferences, first at the mental level of description and then at the neural level, and we develop a family of logical models that allow to simulate it. Then we tackle the issue of providing sets of rules to characterize the inference relations induced by these models. These rules are a by-product of the posited process, and should thus be seen as rules that, according to the model, result from the very functioning of brains. Finally we examine the learning processes attached to the considered inferences, and we show how to they can be modelled within our framework. To conclude we briefly discuss possible further developments of the framework, and in particular we give indications about how the modelling of some other cognitive abilities might be envisioned.

Keywords

36logical modelling, non-monotonic logic, reasoning, learning, cognitive sciences

Rafik Hiahemzizou, La théorie générale de la manipulation/intervention. Son implémentation aux expériences de physique et d’astrophysique

37Thèse soutenue le 15 décembre 2016, à l’Université Lille 3

Composition du jury

Anouk Barberousse, Professeure à l’Université de Paris-Sorbonne, directrice de thèse

Anne-Lise Rey, Maître de conférences - HDR à l’Université Lille 1, co-encadrante

Stéphanie Ruphy, Professeure à l’Université de Grenoble Alpes.

Résumé

38Dans ce travail, nous analysons le concept de manipulation à travers une théorie élargie qui inclut le réalisme des entités et la théorie causale de la manipulation. Dans une seconde étape, nous appliquons cette théorie à plusieurs expériences scientifiques.

39Cette thèse est articulée autour de quatre parties :

40Dans la Partie I nous exposons le concept de manipulation. Nous examinons le réalisme structurel en mettant l’accent sur ses difficultés concernant particulièrement les incertitudes ontologiques de la physique. Cet examen du réalisme structurel nous permettra de développer un réalisme des entités qui est susceptible de constituer une alternative au réalisme structurel.

41La partie II est consacrée aux aspects clés du réalisme des entités, c’est-à-dire ses fondements, ses arguments ainsi qu’une définition aussi précise que possible du concept de manipulation.

42Dans la partie III, nous élaborons une théorie générale de la manipulation/intervention qui est basée sur le réalisme des entités et la théorie de Woodward sur l’intervention, l’invariance et la profondeur de l’explication des évènements causaux. Nous allons développer trois éléments : 1-un système des conditions de l’intervention, 2- une typologie de l’intervention, 3-l’intervention probabiliste. Ce dernier type de l’intervention est applicable à l’expérience EPR.

43Dans la partie IV nous appliquons cette théorie à cinq expériences scientifiques : l’expérience EPR, l’expérience de l’électrodynamique quantique en cavité, l’expérience sur l’effet Zeeman, l’expérience du Tevatron (collisions de protons) et la dernière est non des moindres, est une expérience d’astrophysique (ondes gravitationnelles). Dans chacune de ces expériences, notre théorie a trouvé une application réussie. Toutes les conditions de l’intervention sont applicables sur les cinq expériences et une typologie bien définie de l’intervention a été élaborée et qui met en évidence les résultats de l’intervention dans les différentes séquences de ces expériences.

Mots clés

44manipulation, théorie générale de la manipulation, intervention, entité inobservable, expérience, théorie, typologie de l’intervention, conditions de l’intervention, réalisme des entités, réalisme structurel

Abstract

45In this work, we analyze the concept of manipulation through a comprehensive theory which includes the entity realism and the causal theory of manipulation. At the second stage, we implement this theory to several scientific experiments.

46It is divided into four parts:

47In Part I, we will have a long journey until we will reach the true concept of manipulation. We analyze the structural realism and we explore its difficulties regarding ontological problems of physics. Our survey of structural realism enables to open a new way to developing entity realism instead of structural realism.

48Part II will be dedicated to the core aspect of entity realism such as its foundations, its arguments and our aim to reach a global definition of manipulation concept.

49In Part III I will achieve my aim which is elaborating a global theory of manipulation/intervention based on entity realism and the Woodward theory of intervention, invariance and depth explanation of causal events. We will develop three items : 1- a system of intervention conditions 2-a typology of intervention, 3-probabilistic intervention. Such type of intervention is applicable to EPR experiment.

50In Part IV, we implement our theory to five scientific experiments: EPR experiment, electrodynamics cavity experiment, Zeeman effect experiment, Tevatron experiment (collision of protons) and last but not least an astrophysical experiment (gravitational waves).

51In each case, our theory is successful. All intervention conditions are applicable to our five experiments and a well defined typology of intervention is developed based on intervention results through different stages of those experiments.

52Therefore, the theory of manipulation shows a real and genuine application in different domains of physics and astrophysics. Such result is important regarding the role of manipulation in modern science.

Keywords

53manipulation, general theory of manipulation, intervention, unobservable entity, experiment, theory, typology of intervention, intervention conditions, entity realism, structural realism

Sarah Lagrou, La création poétique dans le théâtre grec classique ou comment surprendre toujours dans un cadre traditionnel : l’exemple du mythe d’Œdipe dans la tragédie grecque

54Thèse soutenue le 18 juin 2016 à l’Université Lille 3

Composition du jury

Fabienne Blaise, Professeure à l’Université Lille3, directrice de thèse

Michel Fartzoff, Professeur à l’Université de Franche-Comté

Pierre Judet de la Combe, Directeur d'Études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales

Enrico Medda, Professeur associé à l’Université de Pise, Italie.

Résumé

55Cette thèse de doctorat vise, à partir de l'exemple que constitue le traitement du mythe d'Œdipe par les trois dramaturges que sont Eschyle, Sophocle et Euripide, à comprendre comment les tragiques grecs, qui traitaient toujours des mêmes histoires, et suscitaient pourtant l'intérêt du public, ont su renouveler la création théâtrale, en parvenant à ne pas faire les mêmes pièces à partir des mêmes légendes. Certes, la matière mythique n'était pas figée en soi ; toutefois, comme la tragédie était un genre très codifié dans sa structure et relativement limité en termes d’effets visuels, c'est surtout sur le texte même que l'auteur pouvait intervenir, au prix d'un travail toujours renouvelé sur sa langue.

56C'est donc au texte même des tragédies que cette étude s'attache, texte qui est abordé selon une triple perspective, à la fois herméneutique, philologique et comparatiste, ce qui permet de comprendre non seulement les enjeux profonds de chacun d'eux, mais aussi les variations sur le mythe et les effets ainsi créés. Le corpus, restreint mais raisonnable (Les Sept contre Thèbes d'Eschyle, l'Œdipe Roi, l'Antigone et l'Œdipe à Colone de Sophocle, et les Phéniciennes d'Euripide), est analysé avec rigueur et aussi peu d'a priori que possible.

57Cette étude permet de mieux comprendre le fonctionnement de la tragédie, ainsi que la façon dont une poétique se renouvelait sans cesse et évoluait de la sorte, en explorant les possibilités que lui offrait sa langue et en travaillant sur les représentations et les contenus traditionnels dont le poète tragique héritait. Il s'agit ainsi de mieux saisir les ressorts de la création poétique dans un contexte culturel qui permet d’appréhender au mieux les limites entre lesquelles elle est mise en œuvre ; il s'agit également d'approfondir la compréhension d'une culture qui prenait plaisir à aller voir des pièces dont elle connaissait déjà la fin.

Mots clés

58création poétique, tragédie grecque, variation, philologie, mythe d'Œdipe, Sophocle, Euripide

Abstract

59The aim of this PhD thesis, based on Aeschylus’, Sophocles’ and Euripides’ treatments of the Oedipus myth, is to understand how Greek tragic playwrights – who aroused the public interest while always dealing with the same stories – managed to reinvent theatre and write new plays out of the same myths. Admittedly, mythical material was not fixed; yet, tragedy was a genre which structure was highly codified, and quite limited in terms of visual effects. Thus, it was mainly within the text itself that authors could intervene by way of an ever-repeated work on their own language.

60Therefore, it is the texts of tragedies themselves which are the subject of this study, and which are explored from three different perspectives; hermeneutic, philological and comparative. This not only allows for an understanding of the deeper issues each text tackles, but also of the variations on the myth and the effects they create. The corpus (Aeschylus' Seven against Thebes, Sophocles' Antigone, Œdipus Rex, Œdipus at Colonus, Euripides' Phoenician Women) – limited yet reasonable – is analysed rigorously and with as little a priori as possible.

61What is proposed in this study is a better understanding of how the mechanics of tragedy worked, as well as of how part of a poetics could evolve through perpetual renewal, as tragic poets explored the possibilities of their language, worked on representations and traditional materials they had inherited. The aim of this study is to better grasp the means of poetic creation in a given cultural context so as to gain the best possible understanding of the limits within which it took place. It also allows for a deepened understanding of a culture in which people still enjoyed plays while already knowing how they would end.

Keywords

62poetic creation, Greek tragedy, variation, classics, classical philology, Œdipus myth, Sophocles, Euripides

Gaudence Nibaruta, Multiculturalisme et justice sociale. Les enjeux politiques de la reconnaissance chez Charles Taylor et Axel Honneth

63Thèse soutenue le 7 décembre 2016 à l’Université Lille 3

Composition du jury

Patrice Canivez, Professeur à l’Université Lille 3, directeur de thèse

Sébastien Laoureux, Professeur à l’Université de Namur

Eléonore Le Jalle, Maître de conférences HDR à l’Université Lille 3

Etienne Tassin, Professeur à l’Université Paris Diderot - Paris 7

Résumé

64Sous l’effet de la mondialisation qui a accéléré le rapprochement des cultures, la notion d’identité a pris de l’importance dans la conscience contemporaine. L’émergence du multiculturalisme et de l’idéal de la reconnaissance est liée à ce phénomène. Elle est fondée sur un rejet de l’identité essentielle jugée comme fictive et assimilationniste, au profit d’une valorisation de l’identité sociale réelle. Cette investigation porte sur les enjeux de l’identité, à savoir, sa formation, les conditions de possibilité de son épanouissement, sa reconnaissance dans l’espace public, et surtout son intégration dans la gestion des affaires de l’État. Ces enjeux soulèvent les passions, jusqu’à constituer dans certains cas des menaces pour la cohésion sociale et l’unité de l’État.

65À travers une analyse conceptuelle et une discussion des problèmes moraux et politiques touchant l’actualité des sociétés contemporaines, Taylor démontre que l’harmonie sociale et l’épanouissement individuel et collectif passent nécessairement par une gestion harmonieuse de l’identité et de la différence. Quant à Honneth, il développe une théorie de l’intersubjectivité, en soulignant que l’identité des individus ne peut se former et s’épanouir que dans des rapports de reconnaissance. Les deux penseurs se rejoignent sur l’idée qu’au fond de l’exigence de la reconnaissance se trouve l’idéal de justice sociale et d’équité. Au-delà de l’estime mutuelle, le partage équitable des richesses (matérielles ou symboliques), les compromis, les accords ou accommodements raisonnables, deviennent le pilier d’un vivre-ensemble harmonieux.

66Mots clés

67identité, différence, altérité, intersubjectivité, mépris, reconnaissance, multiculturalisme, justice sociale, lutte sociale, mondialisation, Charles Taylor, Axel Honneth

Abstract

68Multiculturalism and social justice. The political stakes of recognition in Charles Taylor’s and Axel Honneth’s theories.

69Under the influence of globalization, which has brought different cultures closer, the notion of identity has taken center stage in contemporary consciousness. The emergence of multiculturalism and the recognition of the ideal are connected to this phenomenon. They are based on the rejection of the essential identity, which is judged as fictitious, for the benefit of a real social one. This research accounts for the stakes in identity: its formation, the conditions of possibility of its self-fulfillment, its recognition in the public area, and especially its integration in the management of the affairs of the state. Such requirements sometimes raise passions and may be considered as threats to social cohesion and the compactness of the state.

70Through an abstract quest and a discussion of the moral and political problems affecting contemporary societies, Taylor demonstrates that social harmony and individual and collective self-fulfillment is inevitably interwoven with a harmonious management of identity and some difference. As for Honneth, he develops an idea based on intersubjectivation, and underscores the fact that the identity of the individual can formed and allow to blossom in the presence of requirements for the recognition of the ideals of social justice and equity. Beyond mutual respect, the equal distribution of wealth (material or symbolic), compromises, agreements or reasonable settlements, are the pillars of harmonious societies.

Keywords

71identity, difference, alterity, intersubjectivity, contempt, recognition, multiculturalism, social justice, struggle for recognition, globalization, Charles Taylor, Axel Honneth

Nicolas Osborne, Opinion, croyance, savoir. Recherches sur la pragmatique kantienne de la pensée

72Thèse soutenue le 17 septembre 2016 à l’Université Lille 3

Composition du jury

Christian Berner, Professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense,

directeur de thèse

Shahid Rahman, Professeur à l’Université Lille 3

Jocelyn Benoist, Professeur à l’Université Paris I, Panthéon-Sorbonne

Christian Bonnet, Professeur à l’Université Paris I, Panthéon-Sorbonne.

Katerina Deligiorgi, Professeure à l’Université du Sussex. Royaume-Uni

Résumé

73Ce travail a pour objet la nature et l’explication philosophique de la méthode de construction de la connaissance selon l’épistémologie kantienne. Nous soulignons non seulement l’importance de la pratique sociale de l’argumentation, mais nous mettons également en évidence son rôle dans cette méthode, ainsi que les raisons pour lesquelles Kant en est arrivé à lui donner un tel rôle. Cela nous amène à reconstituer comment Kant a élaboré son argumentation en lien avec son horizon intellectuel (notamment Locke, Crusius, Lambert et Meier). Nous procédons en deux temps : le premier temps est celui de la recherche d’éléments épistémologiques qui interviennent dans la construction de la connaissance, comme le jugement synthétique, la mo- dalité du jugement et la modalité de l’assentiment. Le second est celui de l’étude de la méthode proprement dite, qui se décline en deux activités, à sa- voir la construction de la direction du travail scientifique à travers le concept d’orientation et la construction de la justification de la connaissance à travers la pratique sociale de l’argumentation.

Mots-clés

74Kant, épistémologie, argumentation, modalité

Abstract

75Opinion, Belief, Knowledge. Researsh on the Kantian Pragmatic of the Thought.

76The purpose of this work is to determine the nature and the philosophical explanation of the method for knowledge construction according to the Kantian epistemology. Not only we emphasize the importance of the social practice of argumentation, but we also shed light on its role in this method, as well as the reasons which led Kant to give such a role to this practice. This leads us to reconstruct how Kant developed his argumentation in relation to his intellectual horizon (in particular Locke, Crusius, Lambert and Meier). We proceed in two steps. The first one is the search for epistemolog- ical elements involved in the construction of knowledge such as the synthetic judgement, the modality of judgement and the modality of assent. The sec- ond is the study of the method itself in two parts, namely the construction of the direction of scientific work through the concept of orientation, and the construction of the justification of knowledge through the social practice of argumentation.

Keywords

77Kant, epistmology, argumentation, modality

Stéphane Zygart, Normes médico-sociales contemporaines et procédures de réadaptation : histoire et concepts

78Thèse soutenue le 2 décembre 2016 à l’Université Lille 3

Composition du jury

Philippe Sabot, Professeur à l'Université Lille 3, directeur de thèse

Guillaume Le Blanc, Professeur à l'Université Paris-Est-Créteil, co-directeur

Jean-François Braunstein, Professeur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Claude-Olivier Doron, Maître de conférences à l'Université Paris 7

Bertrand Ogilvie, Professeur à l'Université Paris 8

Judith Revel, Professeur à l'Université Paris Ouest-Nanterre

Résumé

79Ce n'est pas un projet universel et évident qui guide, à l'origine, les réadaptations, l'idée de se réadapter ou de réadapter. Ce travail vise à retracer leur histoire - qui est récente - et leur manière d'agencer individus et sociétés - qui est à la fois précise et à la recherche d'effets généraux. Les réadaptations articulent, depuis la Première Guerre Mondiale jusqu'à nous, médecine et travail afin d'assurer la vie de personnes diminuées et de leur éviter l'assistance sociale. Elles ont ainsi dessiné, progressivement, le champ des handicaps qui est, comme elles, le produit d'une histoire, quoiqu'il en soit de l'intemporalité dans laquelle nous parvenons à saisir les idées d'infirmité ou d'invalidité.

80Nous avons essayé de percevoir dans cette recherche les déplacements de structures, les événements, les jeux d'acteurs qui, corrélés, ont fait se formuler les procédures de réadaptation et la conceptualisation du handicap au cours du XXème siècle. Par là, il est peut-être possible d'approcher non seulement une forme du rapport entre normes médicales (épistémologiquement, éthiquement, socialement fondées) et normes sociales (de santé, de travail et d'activité), mais aussi la façon dont les personnes se lient à des complexes normatifs, volontairement, nécessairement.

Mots clés

81réadaptation, rééducation, médico-social, norme, handicap

Abstract

82Rehabilitation Procedures and Medico-Social Norms: History and Concepts

83It is not a universal and obvious project that initially guides rehabilitation, the idea to rehabilitate somebody or to rehabilitate oneself. This work aims to trace their history - which is recent - and their way of arranging individuals and societies - which is both precise and in search of general effects. Since the First World War, with rehabilitations we have been jointing medicine and labor to ensure the lives of the disabled and to avoid social assistance. Rehabilitations have thus gradually drawn the field of handicaps which is, like them, the product of a history, whatever may be the timelessness in which we come to grasp the ideas of infirmity or disability.

84We tried to perceive in this research the displacements of structures, the events, the sets of actors which, correlated, made formulate the procedures of rehabilitation and the conceptualization of the disability during the XXth century. Thus, it may be possible to approach not only one form of the relationship between medical standards (epistemologically, ethically, socially based) and social norms (of health, work and activity), but also how people bind themselves to normative complexes, voluntarily, necessarily.

Keywords

85rehabilitation, re-education, medico-social, norm, disability

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Thèses de doctorat soutenues en 2016 », Methodos [En ligne], 17 | 2017, mis en ligne le 14 mars 2017, consulté le 23 août 2017. URL : http://methodos.revues.org/4817

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Methodos sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo UMR Savoirs, Textes, Langage
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo Université de Lille
  • Revues.org