Navigation – Plan du site
Travaux

Séminaires et groupes de travail (2015-2016)

Texte intégral

Séminaire de linguistique

1Responsable : Anne Carlier. Mensuel.

Programme

22 octobre 2015

Hans-Jörg Schmidt (Ludwig Maximilians University, Munich,Allemagne) : ”How language works : The entrenchment-and-Conventionalization Model“

Ulrich Heid (Université de Hildesheim, Allemagne) : « De la description de collocations verbales à leur présentation dans les dictionnaires électroniques »

36 novembre 2015 : Thématique : Lexique et TAL

Boyan Aleksiev : « Information Categories in a Learner’s Glossary Entry »

Dobromira Hitcheva : « A Combined Taxonomic-Frames Approach to Terminological Verb Collocations »

418 décembre 2015 : Thématique : Linguistique des langues africaines

Felix Ameka (Université de Leiden, Pays-Bas) : « Verb plus satellite constructions in Ewe : Lexicalisation and grammaticalisation of complex predicates »

Maximilien Guérin (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, CNRS UMR 8135 – LLACAN)  L’organisation des constructions prédicatives : une tentative d’explication des idiosyncrasies des paradigmes de conjugaison en wolof »

515 janvier 2016 : Thématique : Didactique du FLE

Juliette Delahaye (Université Lille 3, STL) : « Des corpus d’interactions verbales pour l’enseignement du FLE »

Sophie Babault (Université Lille 3, STL) : « Dispositifs CLIL/EMILE et compétences bilingues : analyse des ressources lexicales développées par les apprenants »

626 février 2016 : Thématique : TAL

Pascal Denis (Université Lille 1) : « Learning Latent Trees for Joint Coreference Resolution and Discourse Status Classification »

Rafaël Marin (Université Lille 3, STL) : « Vers un système de création automatique d’ontologies »

718 mars 2016 : Thématique : Histoire de la linguistique

Nick Riemer (Université de Sidney) : « L’invention de la grammaticalité dans les premiers travaux de Chomsky »

Jean-Marie Fournier (Université Paris 3, Laboratoire HTL) : « Un aspect de la grammatisation du français : la description des temps verbaux (XVIe – XVIIIe siècles) »

822 avril 2016 : Thématique : Phonologie

Anne Lacheret-Dujour (Université Paris 10, Modyco) : « D’un genre à l’autre Pourquoi et comment des corpus intonosyntaxiques de français parlé ? »

Kathleen O’Connor & Cédric Patin (Université Lille 3, STL) : « De la résolution des hiatus en shingazidja »

927 mai 2016 : Thématique : Sémantique

Vassil Mostrov (Université de Valenciennes) & Nelly Flaux (Université d’Artois) : « Un salaud – un voleur – un ravisseur : la déviance morale à travers trois classes de N d’humains »

Danièle Van de Velde (Université de Lille 3, STL) : « Un prédicat existentiel négatif : manquer »

1017 juin 2016 : Thématique : Grammaire des constructions

Florent Pereck (Université de Birmingham) : « Analyser le changement diachronique des constructions grammaticales avec la sémantique distributionnelle »

Edwige Dugas (Université de Lille 3, STL) : « Les noms et les adjectifs en non- en français »

11Programme et résumés disponibles sur le blog « STL-Actualités »

Séminaire « Poésie et philosophie : présentation de travaux en cours »

12Responsable : Anne de Cremoux. Mensuel.

Programme

1314 octobre 2015 : intervention de Silvia Fazzo « Editing Aristotle’s Metaphysics : an ongoing debate ? »

1425 novembre 2015/ « Commentaire textuel des fragments d’Epicharme » par Sara Tosetti

1527 janvier 2016 : « L’Idylle VII de Théocrite : présentation du poème et de quelques problèmes » par Louise Bouly de Lesdain

162 mars de 17h à 19h : Manon Brouillet, « De l’éclat de la kharis au voile de l’aidôs : aspects rituels de la performance épique » (Autour du travail sur « Homère »)

Séminaire de lecture sur la Seconde Sophistique

17Responsable : Ruth Webb. Mensuel.

Séminaire « Philosophie et Rhétorique dans l’Antiquité impériale et tardive »

18Responsables : Thomas Bénatouïl, STL, Anne-Isabelle. Bouton-Touboulic, HALMA, Ruth Webb, STL. Mensuel

Groupe de travail « Aristotelis Peri Ideon

19Responsables : Leone Gazziero et Michel Crubellier. Mensuel.

20Voir le blog du séminaire « Aristotelis Peri Ideon »

Séminaire Lille-Liège-Bruxelles « Les systématicités antiques »

21Responsables : Thomas Benatouïl, Lille3/STL, Sylvain Delcominette, ULB et Marc-Antoine Gavray, ULg). Trois séances d’une journée par an. Alternativement à Lille, Bruxelles et Liège.

Programme

22-23 octobre 2015 à l’Université de Liège, 10h30 à 17h

10h30-12h30 : Marije Martijn (Vrije Universiteit Amsterdam : “Proctus : the most systematic philosopher ?”

14h-17h : Atelier de lecture animé par Alain Lernould (UMR STL, CNRS, Lille 3) : « Les trois étapes de l’Universel dans le néoplatonisme tardif. Volonté d’harmoniser Platon et Aristote ? »

2322 janvier 2016 à l’Université de Lille3

10h30-12h30 : Emidio Spinelli (La Sapienza – Université de Rome) : « A Systematic Point of View : Domecritus, Epirucus and … Hans Jonas »

14h-17h : Atelier de lecture animé par Giulia Scalas ( Univ. Lille3) : « Le Jardin D’Epicure : entre orthodoxie manifeste et hétérodoxie cachée »

2410 juin 2016, Université Libre de Bruxelles

10h30-12h30 : Dimitri El Murr (Univ. Paris 1) : « De l’Utopie à la réalité ? Rupture et continuité dans la pensée politique platonicienne »

14h30-17h : Atelier de lecture animé par Nicolas Zaks (Univ. de Bruxelles) : « Les références internes dans les dialogues de Platon »

Séminaire « Lecture de la neuvième Olympique de Pindare »

25Responsables : Sarah Lagrou & Xavier Gheerbrant. Mensuel.

Séminaire « Archeologia Scientiae »

26Responsables : Edouard Mehl & Claudio Mojolino. Mensuel.

Programme

2713 octobre 2015

Michel Crubellier : « L’Organon et l’idée d’une science heuristique universelle »

Edouard Mehl : « Logique et classification des sciences mathématiques au 16e siècle »

2817 novembre 2015

Alain Lernould (STL) : « Proclus et la mathesis universalis »

Edouard Mehl (STL) : « Sur la réception de Proclus au 16e siècle (la Protheoria Mathematica de C. Dasypodius) »

2915 décembre 2015

Jean Celeyrette (STL) : « Le mythe Oresme (sur Pierre Duhem et quelques autres) »

Sabine Rommevaux : « Sur un traité oxonien relatif à la théorie du mouvement de Bradwardine »

3012 janvier 2016

Lucien Vinciguerra (Université de Lille, STL) : « Fortune de la mathesis cartésienne au XXe siècle : De qui les inconnues des équations sont-elles inconnues ? »

Olivier Dubouclez (Université de Liège) : « Les transformations de l’analyse. L’axe Viète — La Ramée »

3123 février 2016

Jan Sebestik

Vincent Gérard

3219 avril 2016

Marc Parmentier (Lille 3, STL) : « Le calcul différentiel face aux critiques de Berkeley »

Arnaud Pelletier (ULB) : « Mathesis Universalis et Scientia Generalis chez Leibniz »

33Clôture du séminaire par deux demi-journées d’études : Mathesis Universalis et Algèbre entre Viète et Descartes

34Mardi 17 mai, 16h-18h

Jeffrey Oaks (University of Indianapolis) : « Les deux algèbres de François Viète »

35Mercredi 18 mai, 9h-12h

Burt C. Hopkins (Seattle University/Centre Koyré EHESS) : « De la méthode générale à l’objet général : Jacob Klein sur la transformation de l’ancienne analyse par Viète »

David Rabouin (CNRS/UMR 7219 SPHere) : « Mathesis universalis et algèbre dans les Regulae de Descartes : quoi de neuf ? »

Séminaire « Avec Foucault »

36Responsable : Philippe Sabot. Mensuel.

Séminaire « Foucault et la question sociale »

37Responsable : Philippe Sabot. Séminaire tournant Paris-Lille, suite du séminaire « Avec Foucault »

Programme

3818 décembre 2015, Université Paris-Est Créteil

Présentation générale du séminaire

Alex Feldman (U. Penn.) : « Foucault et la sociologie de la connaissance »

Ivan Ponton ( Lille3) : « La fonction-Psy et ses transformations »

3912 février 2016, Lille

Intervenants : Orazio Irrera (U. Paris1, président de séance), Clara Mogno (Università di Padova / U. Paris Ouest), Frédéric Porcher (Université de Stransbourg), Théophile Lavault (U. Paris 1)

Répondants : Guillaume Le Blanc, Ariane Revel, Arianna Sforzini

4001 avril 2016 (UPEC)

Guilel Treiber (KULeuven) : « L’État sans souverain, une stratégie sans stratège. Sur les notions d’Etat et de stratégie chez Foucault et Bourdieu »

Stéphane Zygart (Lille 3) : « L’histoire dans la sociologie : la maladie comme question sociale chez Foucault »

Groupe de recherches Kantiennes

41Responsable : Edouard Mehl. Mensuel.

Présentation

42Notre but est de rassembler des chercheurs et des étudiants autour de la philosophie de Kant, à travers l’étude de problèmes posés par l’oeuvre du philosophe de Königsberg ; ceci par l’exégèse de ses textes, de ses concepts ou de thèmes plus généraux. Plusieurs méthodologies seront mises en œuvre : qu’il s’agisse de la reconstruction philologique du sens d’un texte, de l’approche systématique, de la réception de la pensée kantienne ou de sa confrontation à d’autres philosophies ; à chaque fois l’enjeu consistera à explorer cette oeuvre majeure en essayant de dégager des perspectives nouvelles.

Programme et résumés des interventions

433 mars 2016 : « Les modalités du jugement, sources et signification » par Nicolas Osborne

Dans sa table des formes des jugements, Kant distingue trois modalités du jugement: problématique, assertorique et apodictique. Deux positions générales se dégagent au sein des interprétations existantes. La première position se concentre sur l’implication du sujet dans le jugement, selon la conception kantienne, et rapproche ainsi les modalités du jugement de ce que l’on appelle, après Bertrand Russell, les attitudes propositionnelles. La seconde position donne plus d’importance au lien que Kant indique entre la modalité d’un jugement et sa situation au sein d’un syllogisme hypothétique, rapprochant ainsi la position kantienne de l’inférentialisme, notamment celui de Robert Brandom. Dans l’objectif de reconstruire le sens du texte kantien, nous allons prendre Kant au sérieux lorsqu’il écrit qu’il a trouvé la table des jugements dans les manuels de logique de l’époque. Cela nous permettra alors de retracer la construction du texte de Kant relativement à ces manuels sur lesquels il dit s’être appuyé.

4424 mars 2016 : « Le scandale de la Philosophie ou d’une urgente réfutation de l’idéalisme » par Betty Gabriels

C’est dans une note de la préface de la deuxième édition de la Critique de la raison pure que l’expression « scandale de la philosophie » apparaît sous la plume de Kant pour qualifier l’idéalisme qu’il entend réfuter. De cette réfutation, la Critique donne plusieurs versions : A 366, B 274, B XXXIX. Dans chacune est à l’œuvre une détermination du concept d’existence (Wirklichkeit, Dasein ou encore Existenz) qui ne laisse pas de s’articuler aux concepts de perception, de sensation et de réalité (Realität ou Sachheit). C’est ainsi notamment que Kant affirme que « toute perception extérieure est […] le réel lui-même » A 375. (« Alle aüssere Wahrnehmung ist […] das Wirkliche selbst ».)

Reconstituer la réfutation kantienne de 1781, établir dans quelle mesure elle saisit le nerf de l’argument cartésien relatif à l’existence des corps dans les Méditations Métaphysiques, mettre en évidence la manière dont Kant articule la question de l’existence au caractère sensible de notre intuition, questionner la légitimité du discours critique qui cependant affirme l’existence des choses en soi, tels sont les enjeux de cette étude au terme de laquelle la nature ainsi que les difficultés de l’idéalisme transcendantal devrait apparaître.

4521 avril 2016 : « Le Temps dans la Critique de la faculté de juger » par Armel Mazeron

Les deux premières Critiques opposent deux sens du concept de « nature » : la nature sensible définie par sa temporalité et la nature suprasensible qualifiée d’intemporelle. La Critique de la faculté de juger introduit un troisième sens : la nature constitue une médiation entre le sensible et le suprasensible. Dès lors la relation entre le temps et l’intemporalité se situe à la limite entre phénomène et noumène. L’exposé s’attachera à souligner les conséquences de cette thèse à travers deux questions :

–Quel rôle joue le temps dans la finalité biologique ?

–Existe-t-il une esthétique du temps dont le beau et le sublime seraient des manifestations ?

À travers les thèmes de la finalité et du jugement de goût, nous montrerons que l’articulation du temporel et de l’intemporel est toujours problématique chez Kant car celui-ci, adversaire de Leibniz et de Spinoza, s’oppose à tout modèle expressif en métaphysique.

4612 mai 2016 : « Kant et l’argumentation » par Nicolas Osborne

472 juin 2016 : « Du logique (logish) au réel (real) » par Betty Gabriels

Il est d’usage de distinguer le réel du possible en identifiant d’un même geste d’une part, le réel à l’existence [Dasein ou Existenz], d’autre part, le possible à la réalité [Realität ou Sachheit]. Pour éviter que tout ne sombre dès à présent dans la confusion, il nous faut rappeler que la réalité désigne traditionnellement l’ensemble des déterminations qui délimitent l’essence d’une chose alors que l’existence vient en réponse à la question de savoir, non pas ce qu’est une chose, mais si elle est. La différence entre le réel et le possible trouve donc son origine dans la distinction métaphysique classique de l’existence et de l’essence.

Toutefois, il nous semble difficile d’aborder adéquatement la philosophie kantienne à partir d’un tel clivage. En effet, Kant oppose non pas le réel au possible, mais respectivement le réel au logique et le possible à l’impossible. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il peut, dans ses œuvres, être question de possibilité et d’impossibilité logiques aussi bien que réelles.

Nous nous proposons, dans cette mesure, d’examiner la manière dont le parcours du logique au réel rend possible la manifestation ainsi que la saisie de l’unité de la réflexion kantienne en nous limitant, pour cette séance, à la dimension théorique qu’elle revêt.

Séminaire « Révolutions scientifiques et histoire de la macroéconomie d’hier à aujourd’hui »

48Séminaire organisé en partenariat MESHS, STL et LEM. Mensuel, MESHS, Lille.

Séminaire « ADA & LACTO »

49Responsables : Shahid Rhaman & Zoé McConaughey ; Partenarial MESHS, STL. Trimestriel.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Séminaires et groupes de travail (2015-2016) », Methodos [En ligne], 16 | 2016, mis en ligne le 13 octobre 2017, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://methodos.revues.org/4671

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Methodos sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo UMR Savoirs, Textes, Langage
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo Université de Lille
  • Revues.org