Navigation – Plan du site

12 | 2012
Un siècle de chimie à l'Académie royale des sciences

De sa création (1666) à l'arrivée de Lavoisier (1768)

Le laboratoire alchimique, lieu privilégié de l’élaboration de la chimie ancienne, symbolisait à la fois le caractère privé, si ce n’est secret, de cette science et sa nécessaire articulation avec une pratique qui lui donnait son sens : il ne s’agissait pas seulement de trouver la pierre philosophale, mais aussi de fabriquer médicaments et substances chimiques répondant à des demandes sociales. L’introduction de la chimie parmi les « classes » de l’Académie royale des sciences va transformer son statut en lui donnant à la fois le caractère public et abstrait d’un savoir qui conserve pourtant sa dimension pratique. Désormais, la chimie ne se développe plus seulement dans les laboratoires, mais aussi au fil des communications et des débats qui opposent les chimistes entre eux tout en les confrontant aux théories et aux contestations des autres sciences. En un siècle, qui conduit des derniers paracelsiens aux premiers travaux de Lavoisier, la chimie s’est profondément transformée, poussée à la nouveauté à la fois par le dépassement de ses contradictions internes et par la nécessité de s’inscrire dans les schémas scientifiques qui structurent la pensée de son temps.

  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo Lille 3 - Sciences humaines et sociales
  • Revues.org