Navigation – Plan du site

Numéros

Issues
  • 16 | 2016
    La notion d'Intelligence (nous-noein) dans la Grèce antique
    De Homère au Platonisme
    The Notion of Intelligence in Ancient Greece (nous-noein). From Homer to Platonism.
    Methodos 16-Couverture

    Le présent numéro réunit les contributions de spécialistes internationaux de la question du νόος-νοεῖν avec pour optique de reconstruire une histoire des termes liés à l’intelligence et ses activités dans la Grèce antique. Il s’agit de tracer, sans prétendre à l’exhaustivité, les grandes lignes de l'évolution de ces termes, en s’attachant à en approfondir certaines étapes les plus significatives. Naturellement, chaque article a aussi, ou avant tout, une valeur en tant que (...)

  • 15 | 2015
    Philosophie et littérature
    Savoirs, pratiques, transformations
    Philosophy and literature: Knowledge, practice and transformations
    Methodos 15-1ère de couverture

    Le présent dossier s’intéresse aux rapports qu’entretiennent la philosophie et la littérature. Ces rapports méritent d’être envisagés sous deux points de vue complémentaires. Il convient d’abord de se demander de quelle manière la philosophie, le discours philosophique, se confronte à la littérature et à quels types de savoirs ces confrontations peuvent donner lieu. Mais il s’agit également d’examiner la possible dimension pratique de tels savoirs, lorsqu’ils sollicitent l(...)

  • 14 | 2014
    Dire et vouloir dire
    Philosophies du langage et de l'esprit du Moyen Âge à l'époque contemporaine
    Meaning and intending: philosophies of language and mind from the Middle Ages to the present
    1ère de couverture du numéro 14

    Que veut dire vouloir dire ? Les contributions réunies dans ce numéro s'intéressent à différentes réponses données à cette question du Moyen Âge à nos jours. Le problème du vouloir dire est au cœur des efforts d’élucidation de ce phénomène à la fois quotidien et impénétrable qu’est le langage. Il y a (au moins) deux raisons à cela : d’une part, la question de savoir ce que veut dire ‘vouloir dire’ vise la notion de signification, notion dont on peut dire sans exagérer qu’e(...)

  • 13 | 2013
    Pratiques de l'interprétation
    1ère de couverture du numéro 13

    Ce numéro, consacré aux pratiques de l'interprétation, voudrait contribuer à mettre en lumière les problèmes particuliers que rencontre l’activité interprétante dans des domaines déterminés. Il nous paraissait en effet indispensable, pour poser correctement la question de la nature de l’interprétation, de commencer par inviter ceux qui y recourent dans leur pratique à en décrire les formes et à en préciser les difficultés : comprendre l’interprétation exige en effet que so(...)

  • 12 | 2012
    Un siècle de chimie à l'Académie royale des sciences
    De sa création (1666) à l'arrivée de Lavoisier (1768)
    1re de couverture du numéro 12

    Le laboratoire alchimique, lieu privilégié de l’élaboration de la chimie ancienne, symbolisait à la fois le caractère privé, si ce n’est secret, de cette science et sa nécessaire articulation avec une pratique qui lui donnait son sens : il ne s’agissait pas seulement de trouver la pierre philosophale, mais aussi de fabriquer médicaments et substances chimiques répondant à des demandes sociales. L’introduction de la chimie parmi les « classes » de l’Académie royale des scie(...)

  • 11 | 2011
    L'instrument de musique
    Approches esthétiques et ontologiques
    1re de couverture du numéro 11

    Le présent numéro est issu d’un séminaire intitulé « L’instrument de musique. Approches ontologiques et esthétiques », tenu durant les années 2008-2009 et 2009-2010 dans le cadre de l’UMR 8163, « Savoirs, Textes, Langage », et animé par Bernard Sève. Étudié par les physiciens, les musicologues, les historiens des arts et des techniques, l’instrument de musique est largement négligé par les philosophes de l’art. Les dix études ici réunies sont dues à des chercheurs dont les(...)

  • 10 | 2010
    Penser la fiction
    1re de couverture du numéro 10

    Des mythes inventés par Platon aux fables philosophiques de Leibniz, du Pays des Centaures de Husserl à la Terre Jumelle de Putnam, en passant par le récit hobbesien de l’état de nature, jusqu’aux petits romans qui pointillent les belles pages de l’Être et le Néant, nombreux sont les exemples de ce que l’on pourrait appeler le caractère, à la fois, discret et inévitable des fictions philosophiques. Tour à tour utilisée pour illustrer d’une manière particulièrement saillant(...)

  • 9 | 2009
    L'autre Husserl
    1re de couverture du numéro 9

    L’un des traits caractéristiques de la réception de la phénoménologie husserlienne en France est sans doute la présence de ce que l’on pourrait appeler l’ « herméneutique du dépassement ». Dès son introduction autour des années vingt, les premiers interprètes qui en ont repris les concepts opératoires (Levinas, Sartre, Merleau-Ponty) ont cru devoir, par un seul et même geste, reconnaître leur dette à l’égard de Husserl et avouer la nécessité de le dépasser. Husserl, novate(...)

  • 8 | 2008
    Chimie et mécanisme à l'âge classique
    1re de couverture du numéro 8

    Les chimistes de la fin de XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle, principalement en France, mais aussi en Angleterre, sont confrontés à une double exigence. D’une part, ils doivent compter avec le contexte scientifique de leur époque, qui est marqué par le développement d’une conception mécaniste de la nature qui devient dominante en physique, sur fond de débats entre cartésiens et newtoniens. D’autre part ils ne peuvent se résoudre à abandonner les acquis théoriques e(...)

  • 7 | 2007
    La comédie d'Aristophane et son public
    1re de couverture du numéro 7
  • 6 | 2006
    Science et littérature
    1re de couverture du numéro 6

    Il est tentant d’opposer la science et la littérature, en tant qu’elles relèvent a priori de visées et de procédures incomparables, voire incompatibles : à la première correspondrait ainsi une recherche de la vérité qui passe par la rigueur déductive de la démonstration ou par l’élaboration très contrôlée de protocoles expérimentaux de vérification de la théorie ; à la seconde reviendrait par contraste le libre déploiement d’espaces imaginaires produits par une élaboration(...)

  • 5 | 2005
    La subjectivité
    1re de couverture du numéro 5
  • 4 | 2004
    Penser le corps
    1re de couverture du numéro 4

    Les articles présentés ici s’interrogent sur quelques-uns des enjeux classiques et contemporains liés à la question du corps. Qu’est-ce qu’un corps ? Que peut un corps ? Pouvons-nous notamment penser la culture, le droit, le pouvoir, la pensée même, à partir du corps ? Quelles représentations nous en donnent les philosophes, les juristes, ou encore les artistes ? Pour essayer au moins de délimiter de tels questionnements, le corps est ici abordé dans ses multiples dimensio(...)

  • 3 | 2003
    Figures de l'irrationnel
    1re de couverture du numéro 3

    L'irrationnel se définit moins qu'il ne se décline, en fonction de sa relation avec son autre, guère plus absolu: la raison. Quelques-uns de ses cas, quelques-unes de ses figures, qui amènent à remettre en cause des frontières trop franches, sont proposés ici. Comment comprendre l'ancrage persistant des physiciens Parménide et Empédocle dans les religions à mystères ou le chamanisme ? L'expérience délirante que fait du divin le héros des Bacchantes d'Euripide ne traduit-el(...)

  • 2 | 2002
    L'esprit. Mind/Geist
    1re de couverture du numéro 2

    “ Mind/Geist ” exprime la dualité des figures de l'esprit, ensemble de phénomènes naturels objectivables ou instance immatérielle de la pensée. La dichotomie est-elle, et a-t-elle, toujours été considérée comme radicale ? La tension entre dimensions physique et intentionnelle de la psychologie est déjà présente dans l'Intellect (Nous) d'Anaxagore, le premier philosophe de l'Esprit ; chez lui l'action cosmogonique de l'Intellect est à comprendre comme une métaphore du proce(...)

  • 1 | 2001
    La philosophie et ses textes
    1re de couverture du numéro 1

    Les articles présentés ici, issus d'un colloque organisé par l'UMR "Savoirs et textes" les 16 et 17 juin 1998, reviennent sur le problème de la textualité philosophique. L'étude du cas des mathématiques, prises entre le recours au texte et la prétention à une pure idéalité, permet de réévaluer la validité d'une réduction du texte philosophique à sa forme logique. La linguistique peut mettre en évidence les effets sémantiques qui caractérisent l'ontologie. Au cours de l'his(...)

  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo UMR Savoirs, Textes, Langage
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo Université de Lille
  • Revues.org